Actualités

Bilan provisoire à 18h30 - manifestations du 23 mars 2019

 
 
Point de situation

Ce samedi 23 mars 2019, des manifestations non déclarées se sont déroulées en centre-ville de Toulouse. Pour mémoire, un arrêté préfectoral interdisait toute manifestation ou rassemblement de gilets jaunes sur la place du Capitole.

État de la mobilisation

Les manifestations ont rassemblé quelques milliers de personnes dans le centre-ville de Toulouse. Le cortège a déambulé principalement sur les boulevards et a été dispersé, après les sommations d’usage, en milieu d’après-midi.

Moyens mobilisés

Le centre opérationnel départemental a été activé en préfecture à 13h30.

Les effectifs de policiers et de gendarmes, renforcés par d’importants moyens complémentaires, ont été engagés pour faire respecter l’arrêté préfectoral et faire face à la violence des individus les plus radicalisés. Tous les services de l’État et des collectivités ont été mobilisés pour assurer la sécurité de tous.

Incidents particuliers à Toulouse

Des incidents et dégradations ont eu lieu du fait des manifestants, à différents endroits à Toulouse : des jets de projectiles en direction des forces de l’ordre, des tags, des destructions de matériel de chantier et de mobiliers urbains ainsi que des feux de barricades et d’un véhicule.

On dénombre 3 blessés en urgence relative (plaies à l’arcade sourcilière, au genou et une personne incommodée par le gaz lacrymogène).

11 personnes ont été, pour l’instant, interpellées en centre-ville.

Comme d’habitude, les commerçants ont été prévenus lorsque la manifestation arrivait à proximité de leur établissement. Des difficultés de circulation dans les transports en commun (bus, tramway) ont eu lieu en centre-ville.