Actualités

Espèces animales exotiques envahissantes : des conditions strictes de détention

 
 
Tortue de floride

Prévenir l'introduction et la propagation des espèces animales exotiques envahissantes sur le territoire métropolitain, tel est l'objectif des mesures adoptées à destination des particuliers et des professionnels.

Mammifères, oiseaux, reptiles, poissons, insectes... La liste est longue des espèces exotiques envahissantes dont la détention, l'utilisation et la mise en vente sont interdites sur notre territoire. Les risques d'impacts sur la biodiversité locale sont trop importants au point notamment d'altérer la composition des écosystèmes naturels.

Sous certaines conditions très strictes, quelques espèces peuvent toutefois être détenues : écureuil de Corée, tortue de Floride, chien viverrin, rat musqué, pour ne citer que les plus courantes. La détention de ces espèces animales, répertoriées dans un arrêté interministériel daté du 14 février 2018, doit désormais faire l'objet d'une déclaration auprès de la préfecture avant le 31 août 2018 via un formulaire administratif  :

Ces documents sont disponibles sur le site www.service-public.fr.

La direction départementale de la protection des populations de la Haute-Garonne (DDPP31) a mis en ligne sur le site internet de la préfecture un tableau répertoriant tous les cas possibles de détention et de devenir des stocks commerciaux de spécimens vivants, tant pour les particuliers que pour les professionnels :

Pour toute information complémentaire, contacter la DDPPDirection départementale de la protection des populations :