Actualités

Remerciements aux acteurs engagés dans le cadre des initiations « aux gestes qui sauvent » et de la sensibilisation au risque terroriste

 
 
Pascal MAILHOS, préfet de la région Occitanie, préfet de la Haute-Garonne rend hommage aux personnes engagées au profit de la sécurité

Dans le contexte actuel marqué par la menace terroriste, Pascal MAILHOS, préfet de la région Occitanie, préfet de la Haute-Garonne, a engagé une démarche de formation du grand public aux enjeux de sécurité au travers de deux grands chantiers.

Le premier concerne la prévention du risque terroriste lors des grands rassemblements de personnes avec un rôle déterminant de l’État, des services spécialisés, des maires et des associations organisatrices d'évènements. Des modules de sensibilisation sur le risque terroriste ont été organisés en Haute-Garonne depuis le début de l'année 2017 autour de présentations des modes opératoires terroristes, des mesures de protection pour sécuriser un rassemblement ou un site, des mises en situation. Ce sont ainsi 1768 personnes qui ont été formées.
Le second chantier consiste à développer l'apprentissage des gestes qui sauvent.  En effet, après les attentats tragiques qui ont marqué la France, de nombreux Français expriment encore le souhait de connaître les gestes utiles pour sauver des vies. Pour répondre à cette demande, le Ministère de l'Intérieur a engagé dès début 2016, des modules de formation aux gestes qui sauvent. Le préfet de la région Occitanie, préfet de la Haute-Garonne, a souhaité continuer avec l’ensemble des acteurs de secours et les collectivités territoriales, d’organiser régulièrement des séances d’initiation plusieurs fois par an, notamment lors des Rencontres de la sécurité ou encore sur le stand « Ensemble pour votre sécurité » au salon de l’auto 2017 à Toulouse. Au total, 1053 personnes ont été formées en région Occitanie au module de sensibilisation des citoyens aux premiers secours. En Haute-Garonne, les Rencontres de la sécurité ont été l'occasion de former 749 personnes. Cette réussite collective est celle de l'engagement des associations de sécurité civile, des communes et des collègues des autres départements de la région Occitanie.

Le préfet a également annoncé et engagé un nouveau plan d'actions autour de quatre axes : la réalisation d'exercices sur le risque terroriste en associant tous les acteurs de la sécurité, l'adaptation des dispositifs de sécurité après chaque exercice et évènement majeur, la mise en place de nouvelles actions de sensibilisations par les conseillers de défense et de sécurité et l'animation d'un réseau de la sécurité par toutes les personnes mobilisées qui sont des "ambassadeurs de la sécurité" afin d'éveiller les consciences et d'inviter les proches à se former.