Actualités

Journée mondiale des réfugiés - Samedi 20 juin 2020

 
 
Journée mondiale des réfugiés - Samedi 20 juin 2020

Au-travers de plusieurs témoignages, le préfet de la Haute-Garonne souhaite valoriser les dispositifs d’accueil et d’insertion des réfugiés proposés par l’État et mis en œuvre en Haute-Garonne grâce aux différents partenaires.

La journée mondiale des réfugiés est un rendez-vous annuel au cours duquel acteurs institutionnels, associations, réfugiés et société civile se réunissent pour célébrer les valeurs d’accueil et de solidarité et faire découvrir les actions menées sur le territoire français en faveur des personnes accueillies.
Les services de l’État sont mobilisés au quotidien pour assurer, dans les meilleures conditions, l’accueil des migrants, notamment les demandeurs d’asile et l’intégration des réfugiés en Haute-Garonne. En effet, si les réfugiés ont accès aux dispositifs sociaux de droit commun, les difficultés qu’ils peuvent rencontrer dans leur intégration justifient la mise en oeuvre de dispositifs spécifiques en leur faveur.
L’Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRAOffice français de protection des réfugiés et apatrides) estime qu’au 31 décembre 2019 il y avait 15 693 personnes bénéficiaires d’une protection internationale (réfugié, protection subsidiaire ou apatride) vivant en Occitanie dont 5854 en Haute-Garonne.
De nombreuses associations mettent en oeuvre des projets très divers en faveur de l’intégration des réfugiés en Occitanie et en Haute-Garonne qui sont soutenus par l’État. Cette année, l’association SINGA est mise à l’honneur avec le déploiement du programme CALM (comme à la maison) à Toulouse.
Ce programme, déployé par les associations SINGA et Forum Réfugiés-Cosi et financé à hauteur de 30 000 € par l’État, permet l’accueil de personnes réfugiées chez des particuliers souhaitant mettre temporairement une chambre à disposition. Il favorise  l’apprentissage des codes socioculturels, de la langue, des habitudes et des coutumes françaises. Le programme est également l’opportunité pour les réfugiés d’élargir leur réseau personnel et professionnel. Pour les familles accueillantes, il permet d’aller à la rencontre de l’autre, de s’engager en toute sécurité. Les réfugiés bénéficient d’un accompagnement global (accès aux droits,
recherche d’une solution de logement adaptée et accompagnement à la réalisation d’un projet professionnel).

Retrouvez la vidéo témoignage :

Le programme SINGA n’est pas le seul en Haute-Garonne et s’ajoute à bien d’autres dispositifs qui œuvrent dans toutes les étapes d’accueil et d’insertion des réfugiés.

  • L’hébergement et le logement

À ce jour, les services de l’État en Occitanie disposent de 543 places de centres d’hébergement provisoire (CPH) dont 98 places en Haute-Garonne. Les CPH peuvent accueillir les personnes sollicitant le statut de réfugié qui ne peuvent accéder directement au logement. Elles bénéficient durant leur séjour d’un accompagnement global à l’accès aux droits, à l’emploi, au logement, etc.
Par la suite, à l’obtention du statut de réfugié, les personnes sont considérées comme prioritaires pour accéder au contingent de logements de l’État.

  • L’apprentissage de la langue

En Occitanie, 1812 personnes ont signé, avec l’Office français de l’immigration et de l’intégration (OFII), le contrat d’intégration républicaine en 2019, dont 538 en Haute-Garonne, suite à la reconnaissance de la protection internationale. Parmi l’ensemble de ces réfugiés, 1347 bénéficient de cours d’apprentissage de la langue française.
L’État et le Conseil départemental ont soutenu la création d’une plateforme linguistique visant à mettre en oeuvre des parcours linguistiques pour les étrangers primo-arrivants, dont les réfugiés. Cette plateforme linguistique, portée par l’association « Cosmopolitaine », a ainsi comme principaux objectifs :
- l’évaluation du niveau linguistique,
- l’orientation vers les offres existantes dans le cadre du parcours de formation adapté,
- l’analyse des parcours réalisés.

  • L’emploi et l’insertion professionnelle

Le programme « Hébergement, orientation, parcours vers l’emploi » (HOPE) a pour objectif de faciliter l’insertion des réfugiés par l’apprentissage d’un métier. Ce programme mis en place, notamment par l’État, Pôle Emploi, l’OFII, les branches professionnelles de l’Agence nationale pour la formation professionnelle des adultes (AFPA), permet le suivi d’une formation sur mesure durant 9 mois. Elle comprend l’apprentissage du français et la formation à un métier « en tension », via un contrat de professionnalisation.
En Haute-Garonne, le centre AFPA de Toulouse Palays accueille plusieurs groupes de réfugiés formés à des métiers dans divers secteurs comme les travaux publics, le commerce ou la distribution.

  • L’accompagnement global et spécifique

En 2019, le programme « Accelair 31 » a accompagné 310 ménages et a fait la preuve de son efficacité en matière de relogement et d’insertion professionnelle. Ce programme peut accompagner l’ensemble des personnes ayant obtenu le statut de réfugié ou le statut de la protection subsidiaire depuis moins d’un an.