Actualités

Manifestations du 19 janvier 2019 - Bilan provisoire à 19h15

 
 
Manifestations du 19 janvier 2019 - Bilan provisoire à 19h15

Ce samedi 19 janvier 2019, une manifestation intersyndicale déclarée et une manifestation non déclarée se sont déroulées dans le centre-ville de Toulouse.

État de la mobilisation :

Aujourd’hui, jusqu’à 10 200 manifestants ont été recensés dans le département de la Haute-Garonne au plus fort de la manifestation dont 10 000 à Toulouse parmi lesquels environ 250 casseurs.

Le nombre de manifestants a rapidement baissé à 4600 lors des premiers incidents et dégradations. Il demeure actuellement quelques groupes épars en centre-ville.

Moyens mobilisés :

La cellule opérationnelle départementale a été activée en préfecture à 12h00. Des forces de l’ordre très conséquentes (police et gendarmerie) ont été engagées avec tous les moyens nécessaires pour faire face à la violence des éléments les plus radicalisés. Elles procèdent encore actuellement à des opérations de sécurisation. Tous les services de l’État et des collectivités ont été mobilisés pour garantir la sécurité.

Comme pour les manifestations précédentes, les forces de l’ordre ont mis à exécution les instructions du Préfet afin de contenir les éléments les plus violents, de procéder au plus grand nombre d’interpellations et d’éviter au maximum les dégradations des biens publics ou privés.

Incidents particuliers à Toulouse :

Des incidents ont eu lieu à différents endroits à Toulouse avec des jets de projectiles et de peinture à l’encontre des forces de l’ordre, des incendies de poubelles sur certaines voies de circulation, des destructions ou tentatives de destruction de caméras de video-protection ainsi que des tags sur plusieurs façades, en particulier celle de l’Hôtel de ville. Des vitrines d’agences bancaires ont été détériorées ainsi que du mobilier urbain.

On dénombre actuellement 8 blessés légers.

24 personnes ont été pour l’instant interpellées pour des dégradations ou des violences à l’encontre des forces de l’ordre.

Ces manifestations et débordements ont engendré :

  • des difficultés de circulation conséquentes avec notamment l’arrêt de la ligne B du métro pendant une heure;
  • des difficultés de fonctionnement des commerces et de l’activité économique en général ;
  • et de ce fait des inconvénients importants pour la population.