Actualités

Présentation du plan de lutte contre les cambriolages et les vols à main armée en Haute-Garonne

 
Plan de lutte contre les cambriolages et les vols à main armée

Le 25 septembre 2013, Manuel Valls, ministre de l’Intérieur, a annoncé le déploiement d’un plan national de lutte contre les cambriolages et les vols à main armée. Les actions mises en place en Haute-Garonne ont été présentées à la presse, le 21 octobre 2013, par Henri-Michel COMET, préfet de la région Midi-Pyrénées, préfet de la Haute-Garonne et Michel VALET, procureur de la République de Toulouse près le Tribunal de grande instance.

Cette action a pour ambition de répondre aux préoccupations de premier ordre des citoyens et des commerçants.
Les cambriolages et les vols à main armée causent des préjudices inacceptables pour les victimes. Lorsqu’ils s’accompagnent de dégradations, le préjudice total est souvent sans commune mesure avec le butin récolté. En outre, les violences qui les accompagnent, ou simplement le viol de domicile qu’ils constituent, ont un impact traumatisant supplémentaire.
Comme l’a montré l’étude publiée début septembre par l'observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) à partir des enquêtes de victimation réalisées de 2007 à 2012, cambriolages et vols à main armée accroissent fortement le sentiment d’insécurité des citoyens à domicile ou des commerçants sur leur lieu de travail, et par conséquent dégradent fortement leurs conditions d’existence.

Tous ces éléments justifient donc la mise en oeuvre prioritaire d’un plan national de lutte :

  • Contre les cambriolages ;
  • Contre les vols à main armée.

Les deux volets de ce plan méritent d’être jumelés dans la mesure où les cambriolages de locaux commerciaux et industriels représentent près d’1 cambriolage sur 5, et où 1 VMA sur 10 est commis au domicile d’un particulier (les particuliers sont par ailleurs aussi victimes de VMA sur la voie publique).

Bilan du début d’année 2013 en Haute-Garonne

Durant les huit premiers mois de 2013, les services de police et de gendarmerie ont enregistré 4847 cambriolages de locaux d’habitations principales contre 5094 en 2012 soit un recul de 4,85 %, et 1002 cambriolages de locaux industriels ou commerciaux contre 1182 en 2012 soit une baisse de 15,23%.
Concernant les vols à main armée, nous notons une diminution de 12,79% avec 75 infractions constatées contre 86 en 2012.