Actualités

Résultats du concours de création de nouveaux supports de communication sécurité routière

 
Les lauréats du concours

La Préfecture de la Haute-Garonne, par l’intermédiaire de la Maison de Sécurité Routière (MSR) a organisé un concours « communication sécurité routière » se déroulant du 1er février au 20 mai 2016 à destination de jeunes lycéens et collégiens.

Ce concours a permis de sélectionner les meilleures propositions de support de communication sur la sécurité routière et les jeunes.

Cet évènement visait à faire participer différents établissements publics (collèges et lycées) de Haute-Garonne à l’élaboration de supports de communication pour la sécurité routière sur la thématique des jeunes. L’objectif était de créer des supports de communication à destination des jeunes de 16 à 24 ans en intégrant une dimension territoriale au message, réalisés par les élèves des collèges et lycées (dont BTS). Ce dispositif permet à la communication en matière de sécurité routière d’innover afin d’être plus percutante auprès du public visé.

 Le 8 juin, à l’issue de l’examen des projets présentés, le jury composé de représentants de l’Éducation Nationale et des services de l’État a décidé d’attribuer 3 prix dans les catégories suivantes (VIDEO, AUDIO, et ILLUSTRATION).

La remise des prix a eu lieu le mercredi 21 juin 2016 à la MSR en présence des jeunes étudiants et des référents et encadrants de l’Éducation Nationale.

Les jeunes lauréats sont âgés de 12 à 18 ans :

Un élève du Lycée Paul CEZANNE de Montrabé a remporté le 1er prix Vidéo,

Deux élèves du Lycée Roland Garros de Toulouse ont remporté le 1er prix Audio

Quatre élèves de l’école Paul DOTTIN de Ramonville ont remporté le 1er prix catégorie Illustration.

Les droits de diffusion étant libres, ces supports seront mis à disposition de tout demandeur à l’occasion d’action de prévention au profit de jeunes principalement. Ils seront disponible sur demande auprès de la Maison de la Sécurité Routière au courriel suivant : ddt-maison-sr@haute-garonne.gouv.fr

Enfin les productions audio et vidéo devraient être émises localement auprès de diffuseurs partenaires (radio, cinémas…).