Actualités

Sécurité Routière : Bilan des départs en vacances du printemps, du week-end de Pâques et des ponts du mois de mai

 
Contrôle routier

Les mois d’avril et mai 2015 ont été l’occasion de nombreux chassés-croisés sur les routes en Haute-Garonne. De nombreux appels à la prudence à l’occasion de ces départs et retours ont été réalisés au niveau national, qui ont été très largement relayés au niveau local.

Résultats des contrôles engagés par les forces de l’ordre

Pendant toute cette période de départs/retours en vacances et week-ends prolongés, les forces de l’ordre se sont fortement mobilisées et ont procédé à des contrôles sur l’ensemble du réseau routier de la Haute-Garonne avec, parmi ceux-ci, des contrôles, de vitesse, d’alcoolémie et de présence de stupéfiants.

 Les contrôles de vitesse ont été effectués, entre autre, sur les grands axes empruntés lors des départs/retours en vacances et week-ends prolongés, à savoir : A61, A62, A64, A68, périphérique et sur l'ensemble des voies rapides urbaines de l’agglomération toulousaine, ainsi que sur les axes particulièrement impactés par les accidents de la circulation depuis le début de l’année.

 Nombre d'infractions aux vitesses réglementaires enregistrées :

  • 4 500 clichés ont été pris par les systèmes de contrôle sanction automatique de la vitesse (CSAConseil supérieur de l'audiovisuel),
  • 1 200 interceptions réalisées par les forces de l’ordre.

 Les contrôles d'alcoolémie et de présence de stupéfiants ont été réalisés sur l’ensemble du département.

  • 220 cas de conduite en état d’alcoolémie,
  • 70 conducteurs ayant consommé des produits stupéfiants.

 On peut également noter 2 000 autres infractions graves et génératrices d’accidents.

 Malgré tous les messages de prudence diffusé et les annonces des contrôles, certains comportements sont inadmissibles :

 Lors de contrôles réalisés en avril et mai, les forces de l’ordre ont relevé des infractions à la vitesse :

  • 125 km/h en agglomération limitée à 50. Le conducteur était sous influence d’alcool et de stupéfiants,
  • 211 km/h au lieu de 90 km/h avec alcoolémie,
  • trois conducteurs débutants avec des dépassements de plus de 40 km/h par rapport à la vitesse autorisée,
  • deux motocyclistes avec des dépassements de plus de 50 km/h.

 Portée de la campagne de communication en terme de statistiques accidents 

Depuis début avril, on dénombre 3 victimes tuées en plus par rapport à la même période en 2014 (7 tués en 2015 contre 4 en 2014).

Cela porte le nombre des tués depuis le début de l’année 2015 à 17, contre 9 à fin mai 2014.

 Sur les premiers mois de l’année 2015, la Haute-Garonne s’inscrit dans la tendance nationale avec une baisse du nombre des accidents et des blessés, et une hausse du nombre des tués.

 ***

L’effort ne doit pas être relâché. La baisse du nombre des victimes de la route est de la responsabilité de tous ; services de l’État, associations, usagers de la route, etc.

Des opérations de communication et de prévention seront encore mises en place dans les prochaines semaines, et la vigilance des forces de l’ordre ne faiblira pas.