Les arrêtés préfectoraux portant limitation des prélèvements d'eau

 
 
Retrouver ici les arrêtés préfectoraux portant limitation des prélèvements d'eau

Lorsqu'il y a une dégradation des conditions hydro-climatiques sur le département ou que les seuils définis par l'arrêté cadre sont atteints ou dépassés, des mesures temporaires de restriction de certains usages de l'eau sont nécessaires pour la préservation de la santé, de l'alimentation en eau potable, de la sécurité ou salubrité publique, des écosystèmes aquatiques et pour la protection de la ressource en eau.

En cas de crise, des arrêtés de limitation des usages de l’eau fixent les zones concernées et les mesures de restrictions à respecter.

Le département de la Haute-Garonne est concerné, depuis le 29 août 2018 par des restrictions de prélèvements à 50% sur les petits cours d'eau non réalimentés. L'arrêté est téléchargeable  ici.

A partir du 1er octobre 2018, la situation hydrologique actuelle implique un durcissement des restrictions sur ces cours d'eau avec un passage en interdiction totale de prélèvements . Il s’agit notamment des cours d’eau suivants, pour lesquels des prélèvements sont recensés : Aïse, Courbet, Grasse, Jade, Marès, Mouillonne, ruisseau de Bonnefont, ruisseau de la Galage, ruisseau de Pégo, ruisseau de Rieu-Tort, ruisseau des Pierres, ruisseau de la Serre et Sahugle.

Par ailleurs, le Tescou est maintenu en interdiction totale de prélèvements depuis le 1er août 2018.

Le nouvel arrêté est téléchargeable ici .

Pour mémoire, les secteurs couverts par les restrictions sont visibles sur le site ministériel PROPLUVIA .

Par ailleurs, un arrêté portant interdiction de variation de niveau d’eau au droit des ouvrages hydrauliques et hydroélectriques a été pris pour l’ensemble du département de la Haute-Garonne. Cette mesure a pour but de limiter les impacts pour les milieux aquatiques dans cette période de basses eaux et de ne pas perturber la mise en œuvre du soutien d’étiage.

L'arrêté est téléchargeable ici .