Les arrêtés préfectoraux portant limitation des prélèvements d'eau

 
 
Retrouver ici les arrêtés préfectoraux portant limitation des prélèvements d'eau

Lorsqu'il y a une dégradation des conditions hydro-climatiques sur le département ou que les seuils définis par l'arrêté cadre sont atteints ou dépassés, des mesures temporaires de restriction de certains usages de l'eau sont nécessaires pour la préservation de la santé, de l'alimentation en eau potable, de la sécurité ou salubrité publique, des écosystèmes aquatiques et pour la protection de la ressource en eau.

En cas de crise, des arrêtés de limitation des usages de l’eau fixent les zones concernées et les mesures de restrictions à respecter.

La situation hydrologique actuelle implique le maintien de l'interdiction totale de prélèvements sur:

- le Tescou non réalimenté depuis le 08 juillet 2019;

- les petits cours d'eau non réalimentés depuis le 18 juillet 2019. Il s’agit notamment des cours d’eau suivants, pour lesquels des prélèvements sont recensés : Aïse, Courbet, Cédat, Grasse, Jade, Marès, Mouillonne, ruisseau de Bonnefont, ruisseau de la Galage, ruisseau de Pégo, ruisseau de Rieu-Tort, ruisseau des Pierres, ruisseau de la Serre et Sahugle;

- le Volp depuis le 06 septembre 2019.

Un durcissement des restrictions de prélèvements actuellement en place à 50% (3,5 jours par semaine) depuis le 13 septembre 2019 sur les rivières connectées au canal de la Neste et aux canaux dérivés a été validé par la prise d'un arrêté préfectoral d'interdiction totale de prélèvement à compter du 08 octobre à 08h00 sur ces secteurs.

L'arrêté est téléchargeable ici .

Pour mémoire, les secteurs couverts par les restrictions sont visibles sur le site ministériel PROPLUVIA .