Communiqués

A moto, le plus grand danger, c’est de penser qu’il n’y en a pas

A l'approche des beaux jours et des premières randonnées à moto, la Sécurité routière lance, à la télévision et sur Internet, sa campagne «A moto, le plus grand danger, c'est de penser qu'il n'y en a pas», un message qui concerne également notre département.
En effet, sur les 60 derniers jours, en Haute-Garonne, 5 conducteurs de deux-roues ont été victimes d'accidents de la route particulièrement graves. Depuis le début du mois d'avril, se sont deux motards qui ont perdu la vie. Tous étaient des hommes de moins de 50 ans.

Plus de renseignements sur : Sécurité routière.

> A moto, le plus grand danger, c’est de penser qu’il n’y en a pas - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,24 Mb