Transhumance

Transhumance : quelles règles à respecter ?

 
 
La transhumance est une nécessité en terme d’économie et d’aménagement du territoire.
Cette pratique ancestrale, quand elle est bien adaptée, permet :
- la valorisation des espaces pastoraux et sylvopastoraux,
- le maintien de l’élevage ovin dans des zones difficiles.

Cette pratique engendre cependant un risque de dissémination de maladies à plusieurs niveaux :
- rassemblement de troupeau transhumants,
- contact entre troupeau locaux et transhumants,
- transport de la maladie d’un département à l’autre.

Ainsi, la transhumance comporte des risques à l’échelle d’un troupeau et d’un département ; ces risques doivent être pris en compte sans pour autant constituer un obstacle insurmontable à la bonne gestion des espèces et à l’économie de l’élevage ovin.

Un récapitulatif des prescriptions applicables dans le 31 est disponible ici : https://www.haute-garonne.gouv.fr/content/download/36526/235791/file/12bis-prescriptions%20transhumance%202021_%20bov-Eq-PR.pdf

Vous transhumez pour la 1ere fois ?

Contacter la DDPP31 pour faire le point sur votre dossier et valider la marche à suivre.

Vous avez déjà transhumé ?

Votre cheptel est donc connu en tant que tel par l'EDE, le GDS et la DDPPDirection départementale de la protection des populations.

Pour les petits ruminants

Si vous êtes à jour de vos prophylaxies, vus allez recevoir un courrier du GDS31 vous indiquant que vous êtes autoriser à transhumer. En retour, vous devrez préciser : l'estive concernée, le nombre d'animaux et parmi eux la liste des béliers qui vont transhumer.

En plus de la démarche PR1, le territoire espagnol du Val d'Aran étant indemne de FCO, des garanties complémentaires s'appliquent pour cette maladie. Les animaux doivent être dûment vaccinés contre les sérotypes FCO 4 et 8 qui circulent actuellement en France.

Il convient donc de transmettre à la DDPPDirection départementale de la protection des populations une demande d'obtention d'un certificat sanitaire en transmettant la 1ere page du certificat ci-dessous complétée et en y joignant une attestation vétérinaire de vaccination (de plus de 60j en cas de primo vaccination ou de rappel) + copie du courrier du GDS du point PR1 complété avec estive, nombre d'animaux et liste des béliers.

  • PR3) Cas de la transhumance d'un cheptel 31 vers une estive d'un autre département

Le responsable de l'estive de destination vous fournira la démarche à suivre. A minima, la DDPP31 atteste la qualification indemne de votre cheptel pour autoriser ce mouvement.

Démarches pour transhumer dans le 09 :

Le formulaire (disponible ici ) peut être rempli et signé depuis un ordinateur ou en papier. Une fois tous les documents réunis, l'éleveur doit s'adresser à sa DDCSPP ou au GDS départemental pour la validation de la demande. Ces documents doivent être retournés au GDS 09 pour visa.

Démarches pour transhumer dans le 65 :

Il convient de privilégier la demande via la procédure suivante qui est simple et rapide :

https://www.demarches-simplifiees.fr/commencer/demande-d-autorisation-de-transhumance-2021

A défaut, le formulaire spécifique (disponible ici ) devra être utilisé.

Pour rappel, les prescriptions pour transhumer dans le 65 sont disponibles ici .

  • PR4) Cas de la transhumance d'un cheptel d'un autre département vers une estive 31

Le responsable de l'estive 31 ou le GDS31 vous fournira la démarche à suivre.

Le formulaire à utiliser est disponible ici . Il doit être transmis, avec les justificatifs nécessaires, complété par l'éleveur et signé par le responsable, transiter par la DDCSPP/DDPP de provenance pour visa et transmis sur ddpp@haute-garonne.gouv.fr pour autorisation finale.