Point de situation - Influenza aviaire : niveau de risque élevé depuis le 05/11/2021 et 1er foyer en élevage dans le département du Nord

 
 
L'ensemble du territoire français est placé en risque élevé vis-à-vis de l'influenza aviaire depuis le 05/11/2021. Un 1er foyer en élevage est déclaré depuis le 29/11/2021 dans le département du Nord.

Pour rappel, l’influenza aviaire n’est pas transmissible à l’Homme par la consommation de viande d’origine aviaire, œufs, foie gras et plus généralement de tout produit alimentaire.

Compte tenu de la situation actuelle, la vigilance de tous est de rigueur.

Pour toute suspicion ou anomalie sur vos oiseaux, contacter votre vétérinaire sanitaire ou à défaut votre vétérinaire de proximité pour établir un état des lieux. Les vétérinaires informeront alors la DDPP31 pour les suites à donner.

Point de situation national à jour sur : https://agriculture.gouv.fr/influenza-aviaire-le-point-sur-la-situation-en-france

Pour toutes questions, le service SPAPE de la DDPP31 est mobilisé sur ddpp@haute-garonne.gouv.fr ou par téléphone au 0534453445 (standard des services de l'Etat puis composer le 9) ou au 0567691126 (secrétariat de service).

A la date du 29/11/2021

Un 1er foyer d'influenza aviaire hautement pathogène a été mis en évidence dans le département du Nord.

Pour en savoir plus : https://agriculture.gouv.fr/influenza-aviaire-un-premier-foyer-detecte-en-elevage-de-volailles-dans-le-departement-du-nord

De nombreux cas de mortalités sont décrit en faune sauvage notamment en Meuse et Meurthe-et-Moselle sur un lac très fréquenté par des cygnes sauvages.

Pour en savoir plus : https://agriculture.gouv.fr/influenza-aviaire-la-situation-en-france

Afin de sécuriser la filière au maximum, les règles de mises à l'abri et les mesures de biosécurité maximales doivent être scrupuleusement respectées.

A la date du 05/11/2021

L’ensemble du territoire métropolitain a été placé le 5 novembre en risque « élevé » au regard de la progression rapide du virus de l’influenza aviaire en Europe.

Application des mesures de prévention suivantes sur l’ensemble du territoire métropolitain, du fait du passage en risque « élevé » :

  • mise à l’abri des volailles des élevages commerciaux et la claustration ou mise sous filet des basses-cours ;
  • interdiction de l’organisation de rassemblements et de la participation des volailles originaires des territoires concernés ;
  • conditions renforcées pour le transport, l’introduction dans le milieu naturel de gibiers à plumes et l’utilisation d'appelants ;
  • interdiction des compétitions de pigeons voyageurs au départ ou à l'arrivée de la France jusqu’au 31 mars ;
  • vaccination obligatoire dans les zoos pour les oiseaux ne pouvant être confinés ou protégés sous filet.

Ces mesures sont accompagnées d’une surveillance clinique quotidienne dans tous les élevages (commerciaux et non commerciaux). Elles ont pour but de protéger les volailles domestiques d'une potentielle contamination.

Dans les zones à risque élevé de diffusion (ZRD), des prélèvements avant mouvement seront réalisés et seules les personnes indispensables au fonctionnement des élevages pourront y entrer. Des réductions de densité dans les zones touchées par les précédentes crises sont également engagées à l’approche de cette période à risque. Il n'y a pas de ZRD dans le 31.

Les modalités de mise à l’abri ont été adaptées afin de prendre en compte les conditions de production, notamment pour les élevages plein air. Ces adaptations ont pour objectif d’assurer un haut niveau de protection vis-à-vis du risque d’introduction du virus dans les élevages.

Communiqué de presse du Ministre de l'Agriculture sur le sujet : https://agriculture.gouv.fr/influenza-aviaire-la-france-passe-au-niveau-de-risque-eleve-sur-le-territoire-hexagonal-et-renforce

Nouveaux arrêtés pour préserver les élevages de l'influenza aviaire : https://agriculture.gouv.fr/influenza-aviaire-de-nouvelles-mesures-pour-preserver-les-elevages-de-volailles

A la date du 28/09/2021

Point de situation complet sur le site de la plateforme ESA : https://www.plateforme-esa.fr/bulletin-hebdomadaire-de-veille-sanitaire-internationale-en-sante-animale-du-28-09-2021

A la date du 10/09/2021

L'ensemble du département de la Haute-Garonne passe du niveau de risque négligeable au niveau de risque modéré vis-à-vis de la maladie. Les mesures suivantes s'appliquent désormais dans le département conformément à l'arrêté ministériel du 16 mars 2016 :

-              la surveillance clinique quotidienne dans les élevages commerciaux ;

-              l’interdiction des compétitions de pigeons voyageurs au départ ou à l'arrivée de la France ;

-              la vaccination obligatoire dans les zoos pour les oiseaux ne pouvant être confinés ou protégés sous filet.

Attention : certains communes françaises comprennent des zones à risque particulier. La Haute-Garonne n'est pas concernée mais si vous vous déplacez vers un autre département avec des oiseaux, il convient de connaître les mesures qui s'appliquent.

Rappels sur les niveaux de risque IAHP et notamment liste des communes en zone à risque particulier (ZRP) où le niveau de risque reste élevé :