Point de situation du 23 janvier 2021 - Influenza aviaire : niveau de risque élevé sur tout le territoire français, plusieurs foyers recensés en France

 
 
Compte tenu du contexte européen, d'un 1er cas en Haute-Corse le 16/11/2020, la France a relevé son niveau de risque vis-à-vis de la maladie le 17/11/2020. Plusieurs foyers ont désormais été mis en évidence en France. La vigilance de tous les acteurs est indispensable sur ce sujet pour la filière.

Pour rappel, l’influenza aviaire n’est pas transmissible à l’Homme par la consommation de viande d’origine aviaire, œufs, foie gras et plus généralement de tout produit alimentaire.
L’ANSESagence de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail confirme par ailleurs le caractère non zoonotique de la souche H5N8 isolée en France.

A la date du 23/01/2021

Communiqué de presse de M. le Préfet de la Haute-Garonne : https://www.haute-garonne.gouv.fr/content/download/37087/238636/file/Cp%20IAHP%20valide%20MAA.pdf

Liste des communes concernées par le zonage mis en place

Communes ZP - foyer Grenade
Communes ZS - foyer Grenade

Pour toutes questions, le service SPAPE de la DDPP31 est mobilisée sur ddpp@haute-garonne.gouv.fr ou par téléphone au 0567691100 ou 1126.

A la date du 11/01/2021 midi :

On dénombre 197 foyers d’influenza aviaire H5N8 dont 170 foyers d’infection dans les Landes, 7 dans les Pyrénées-Atlantiques, 6 dans le Gers et 2 dans les Hautes-Pyrénées.

La stratégie sanitaire évolue encore compte tenu de la mise en évidence de la très grande contagiosité du virus. Tout doit être mis en œuvre pour endiguer la propagation de ce virus. Un arrêté du 12/01/2021 permet désormais aux préfets d’ordonner des abattages préventifs ciblés autour des foyers confirmés dans un rayon de 5km (au lieu de 3km)

Par ailleurs, la mise en place d'un zonage réglementé de 20km (au lieu de 10km)  autour des foyers d'infection avec interdiction de mouvements est également possible.

Pour en savoir plus :

A la date du 29/12/2020 :

21 foyers d'influenza aviaire hautement pathogène H5N8 recensés en France

La stratégie sanitaire évolue compte tenu de la situation préoccupante dans les Landes notamment : un arrêté permet désormais aux préfets d’ordonner des abattages préventifs ciblés autour des foyers confirmés :

  • pour les espèces sensibles sur un rayon de 1 km ;
  • et pour tous les palmipèdes et autres espèces de volailles non confinées dans un rayon de 3 km.

Cette stratégie de dépeuplement, visant à rompre les chaînes de propagation du virus, sera déployée autour des nouveaux cas confirmés.

Pour en savoir plus :

https://agriculture.gouv.fr/influenza-aviaire-point-de-situation-et-evolution-des-mesures-de-lutte-0

A la date du 14/12/2020 :

5 foyers avec mise en évidence de virus H5N8 confirmés en élevages professionnels : : trois élevages de canards gras dans les Landes ; un élevage de canards maigres en Vendée et un élevage de canards de Barbarie reproducteurs dans les Deux-Sèvres.

Pour en savoir plus :

A la date du 10/12/2020 :

Un 2e foyer confirmé dans un élevage des Landes.

Cas confirmés sur plusieurs oiseaux de la faune sauvage (Loire Atlantique, Meurthe et Moselle, Calvados, Morbihan)

Pour en savoir plus :

A la date du 08/12/2020 :

  • cas confirmé dans un élevage de 6000 canards dans les Landes. L'ensemble des animaux de l'élevage ont été abattus.
  • cas confirmés sur plusieurs oiseaux de la faune sauvage en Loire Atlantique et Meurthe et Moselle

Ces cas témoignent de la circulation active du virus. La mise en œuvre de mesures de protection maximales sont plus que jamais nécessaires pour tous.

Pour en savoir plus :

A la date du 02/12/2020, on recense 3 foyers en France.

Pour en savoir plus :

A la date du 19/11/2020, on recense 2 foyers en France.

Pour en savoir plus sur le foyer dans les Yvelines :

A la date du 17/11/2020, tout le territoire français est placé en niveau de risque élevé (niveau maximal) en matière d'influenza aviaire (lié notamment à la mise en évidence d'un foyer en France).

Pour en savoir plus :

Désormais, les mesures suivantes sont applicables sur tout le territoire français et donc dans tout le département de la Haute-Garonne :

-              la claustration des volailles ou protection de celles-ci par un filet avec réduction des parcours extérieurs (sauf dérogation pour les élevages commerciaux demandée et obtenue auprès de la DDPP31, pas de dérogation possible pour les élevages non commerciaux appelés aussi basses-cours) ;

-              l’interdiction de l’organisation de rassemblements et la participation des volailles originaires des zones concernées dans les zones au risque « négligeable » ;

-              l’interdiction de transport et de lâcher de gibiers à plumes ;

-              l’interdiction de l’utilisation d'appelants ;

-              la surveillance clinique quotidienne dans les élevages commerciaux et non commerciaux ;

-              l’interdiction des compétitions de pigeons voyageurs au départ ou à l'arrivée de la France ;

-              la vaccination obligatoire dans les zoos pour les oiseaux ne pouvant être confinés ou protégés sous filet.

CAS DES DETENTEURS DE BASSES COURS

Pour rappel, les détenteurs de basses cours sont tenus de se déclarer auprès de leur Mairie ou en utilisant la démarche suivante : https://mesdemarches.agriculture.gouv.fr/demarches/particulier/effectuer-une-declaration-55/article/lutter-contre-l-influenza-aviaire-498

(fiche récapitulative ci-dessous)

En complément, la fiche ci-dessous synthétise les mesures de biosécurité à mettre en œuvre dans les basses cours.

PLUS D'INFORMATION
Consultez le site du ministère de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt : https://agriculture.gouv.fr/tout-ce-quil-faut-savoir-sur-linfluenza-aviaire

DOCUMENTATIONS DISPONIBLES :

> Fiches biosécurité/influenza aviaire de l'ITAVI : http://influenza.itavi.asso.fr/