Point de situation - Influenza aviaire : niveau de risque modéré en Haute-Garonne

 
 
Plusieurs foyers ont été mis en évidence en France entre décembre 2020 et avril 2021. La vigilance de tous les acteurs est indispensable sur ce sujet pour la filière.

Pour rappel, l’influenza aviaire n’est pas transmissible à l’Homme par la consommation de viande d’origine aviaire, œufs, foie gras et plus généralement de tout produit alimentaire.
L’ANSESagence de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail confirme par ailleurs le caractère non zoonotique de la souche H5N8 isolée en France.

Pour toute suspicion ou anomalie sur vos oiseaux, contacter votre vétérinaire sanitaire ou à défaut votre vétérinaire de proximité pour établir un état des lieux. Les vétérinaires informeront alors la DDPP31 pour les suites à donner.

Point de situation national à jour sur : https://agriculture.gouv.fr/influenza-aviaire-le-point-sur-la-situation-en-france

Pour toutes questions, le service SPAPE de la DDPP31 est mobilisé sur ddpp@haute-garonne.gouv.fr ou par téléphone au 0534453445 (standard des services de l'Etat puis composer le 9) ou au 0567691126 (secrétariat de service).

A la date du 24/04/2021

L'ensemble du département de la Haute-Garonne passe du niveau de risque élevé au niveau de risque modéré vis-à-vis de la maladie. Les mesures suivantes s'appliquent désormais dans le département conformément à l'arrêté ministériel du 16 mars 2016 :

-              la surveillance clinique quotidienne dans les élevages commerciaux ;

-              l’interdiction des compétitions de pigeons voyageurs au départ ou à l'arrivée de la France ;

-              la vaccination obligatoire dans les zoos pour les oiseaux ne pouvant être confinés ou protégés sous filet.

Sont donc désormais levées les obligations suivantes :

-              fin de l'obligation de claustration des volailles ou protection de celles-ci par un filet avec réduction des parcours extérieurs pour les élevages commerciaux et non commerciaux ;

-              fin de l’interdiction de l’organisation de rassemblements ;

-              fin de l’interdiction de transport et de lâcher de gibiers à plumes ;

-              fin de l’interdiction de l’utilisation d'appelants.

Attention : certains communes françaises restent en niveau élevé car en zone à risque particulier ou soumises à des restrictions car en zone réglementée suite à la mise en évidence d'un foyer d'influenza aviaire. La Haute-Garonne n'est pas concernée mais si vous vous déplacez vers un autre département avec des oiseaux, il convient de connaître les mesures qui s'appliquent.

Arrêté complet ici : https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000043415979

Communiqué de presse national ici : https://agriculture.gouv.fr/telecharger/126115?token=ff033ca122d0ef86c88d776179e452c1770cfee861bac7de822c30ae4cfab764

Rappels sur les niveaux de risque IAHP et notamment liste des communes en zone à risque particulier (ZRP) où le niveau de risque reste élevé :

A la date du 04/03/2021

La zone réglementée IAHP du 31 est levée : plus de restrictions de mouvements sur l'ensemble des 29 communes citées dans le point du 23/01/2021.

Le risque vis-à-vis de la maladie reste en revanche élevé et les mesures suivantes continuent à s'appliquer conformément à l'arrêté ministériel du 16 mars 2016 :

-              la claustration des volailles ou protection de celles-ci par un filet avec réduction des parcours extérieurs (sauf dérogation pour les élevages commerciaux demandée et obtenue auprès de la DDPP31, pas de dérogation possible pour les élevages non commerciaux appelés aussi basses-cours) ;

-              l’interdiction de l’organisation de rassemblements ;

-              l’interdiction de transport et de lâcher de gibiers à plumes ;

-              l’interdiction de l’utilisation d'appelants ;

-              la surveillance clinique quotidienne dans les élevages commerciaux et non commerciaux ;

-              l’interdiction des compétitions de pigeons voyageurs au départ ou à l'arrivée de la France ;

-              la vaccination obligatoire dans les zoos pour les oiseaux ne pouvant être confinés ou protégés sous filet.

A la date du 24/02/2021

Pour la Haute-Garonne, les communes de Grenade, Larra et Merville passent de la zone de protection à la zone de surveillance (voir liste à la date du 23/01/2021). Les conditions de mouvements de volailles s'allègent pour ces 3 communes. Pour toute précision, contacter la DDPP31.

La remise en place de volailles vivantes restent interdites sans dérogation possible dans cette zone jusqu'à levée de la zone de surveillance.

La zone de surveillance pourrait être levée entre le 01 et le 05/03/2021.

A la date du 16/02/2021

Communiqué du Ministre de l'agriculture :des signaux encourageants mais la vigilance reste de mise

https://agriculture.gouv.fr/influenza-aviaire-des-signaux-encourageants-mais-la-vigilance-reste-de-mise

A la date du 23/01/2021

En Haute-Garonne : un 1er foyer détecté dans le département et un zonage réglementé de 10 km mis en place pour contenir la maladie

Communiqué de presse de M. le Préfet de la Haute-Garonne : https://www.haute-garonne.gouv.fr/content/download/37087/238636/file/Cp%20IAHP%20valide%20MAA.pdf

Liste des communes de la Haute-Garonne concernées par le zonage mis en place

Communes ZP - foyer Grenade
Communes ZS - foyer Grenade

A la date du 11/01/2021 midi :

On dénombre 197 foyers d’influenza aviaire H5N8 dont 170 foyers d’infection dans les Landes, 7 dans les Pyrénées-Atlantiques, 6 dans le Gers et 2 dans les Hautes-Pyrénées.

La stratégie sanitaire évolue encore compte tenu de la mise en évidence de la très grande contagiosité du virus. Tout doit être mis en œuvre pour endiguer la propagation de ce virus. Un arrêté du 12/01/2021 permet désormais aux préfets d’ordonner des abattages préventifs ciblés autour des foyers confirmés dans un rayon de 5km (au lieu de 3km)

Par ailleurs, la mise en place d'un zonage réglementé de 20km (au lieu de 10km)  autour des foyers d'infection avec interdiction de mouvements est également possible.

Pour en savoir plus :

A la date du 29/12/2020 :

21 foyers d'influenza aviaire hautement pathogène H5N8 recensés en France

La stratégie sanitaire évolue compte tenu de la situation préoccupante dans les Landes notamment : un arrêté permet désormais aux préfets d’ordonner des abattages préventifs ciblés autour des foyers confirmés :

  • pour les espèces sensibles sur un rayon de 1 km ;
  • et pour tous les palmipèdes et autres espèces de volailles non confinées dans un rayon de 3 km.

Cette stratégie de dépeuplement, visant à rompre les chaînes de propagation du virus, sera déployée autour des nouveaux cas confirmés.

Pour en savoir plus :

https://agriculture.gouv.fr/influenza-aviaire-point-de-situation-et-evolution-des-mesures-de-lutte-0

A la date du 14/12/2020 :

5 foyers avec mise en évidence de virus H5N8 confirmés en élevages professionnels : : trois élevages de canards gras dans les Landes ; un élevage de canards maigres en Vendée et un élevage de canards de Barbarie reproducteurs dans les Deux-Sèvres.

Pour en savoir plus :

A la date du 10/12/2020 :

Un 2e foyer confirmé dans un élevage des Landes.

Cas confirmés sur plusieurs oiseaux de la faune sauvage (Loire Atlantique, Meurthe et Moselle, Calvados, Morbihan)

Pour en savoir plus :

A la date du 08/12/2020 :

  • cas confirmé dans un élevage de 6000 canards dans les Landes. L'ensemble des animaux de l'élevage ont été abattus.
  • cas confirmés sur plusieurs oiseaux de la faune sauvage en Loire Atlantique et Meurthe et Moselle

Ces cas témoignent de la circulation active du virus. La mise en œuvre de mesures de protection maximales sont plus que jamais nécessaires pour tous.

Pour en savoir plus :

A la date du 02/12/2020, on recense 3 foyers en France.

Pour en savoir plus :

A la date du 19/11/2020, on recense 2 foyers en France.

Pour en savoir plus sur le foyer dans les Yvelines :

A la date du 17/11/2020, tout le territoire français est placé en niveau de risque élevé (niveau maximal) en matière d'influenza aviaire (lié notamment à la mise en évidence d'un foyer en France).

Pour en savoir plus :

Désormais, les mesures suivantes sont applicables sur tout le territoire français et donc dans tout le département de la Haute-Garonne :

-              la claustration des volailles ou protection de celles-ci par un filet avec réduction des parcours extérieurs (sauf dérogation pour les élevages commerciaux demandée et obtenue auprès de la DDPP31, pas de dérogation possible pour les élevages non commerciaux appelés aussi basses-cours) ;

-              l’interdiction de l’organisation de rassemblements » ;

-              l’interdiction de transport et de lâcher de gibiers à plumes ;

-              l’interdiction de l’utilisation d'appelants ;

-              la surveillance clinique quotidienne dans les élevages commerciaux et non commerciaux ;

-              l’interdiction des compétitions de pigeons voyageurs au départ ou à l'arrivée de la France ;

-              la vaccination obligatoire dans les zoos pour les oiseaux ne pouvant être confinés ou protégés sous filet.

CAS DES DETENTEURS DE BASSES COURS

Pour rappel, les détenteurs de basses cours sont tenus de se déclarer auprès de leur Mairie ou en utilisant la démarche suivante : https://mesdemarches.agriculture.gouv.fr/demarches/particulier/effectuer-une-declaration-55/article/lutter-contre-l-influenza-aviaire-498

(fiche récapitulative ci-dessous)

En complément, la fiche ci-dessous synthétise les mesures de biosécurité à mettre en œuvre dans les basses cours.

PLUS D'INFORMATION
Consultez le site du ministère de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt : https://agriculture.gouv.fr/tout-ce-quil-faut-savoir-sur-linfluenza-aviaire

DOCUMENTATIONS DISPONIBLES :

> Fiches biosécurité/influenza aviaire de l'ITAVI : http://influenza.itavi.asso.fr/