Voyager avec son animal

 
 
Les formalités ...

ici quelques conseils pour préparer au mieux vos déplacements en France comme à l’étranger avec votre animal de compagnie (voyage non commercial).

Ceci afin de prévenir notamment toute introduction de rage.

La rage

La rage, encéphalomyélite mortelle affectant tous les mammifères et l’homme, est l’une des zoonoses majeures les plus graves et les plus craintes dans le monde. Les zoonoses sont des maladies et infections qui se transmettent des animaux vertébrés à l’homme et vice-versa . Maladie infectieuse, virale et inoculable le plus souvent par morsure, commune à l’homme et aux mammifères, la rage est due à la multiplication dans l’organisme (et plus particulièrement dans le système nerveux), d’un virus appartenant à la famille des rhabdovirus et provoque inéluctablement la mort des animaux et des personnes après l’apparition des symptômes. Le principal vecteur et réservoir de la maladie dans le monde est le chien. Dans les pays d’Europe, le vecteur principal était le renard. La chauve-souris peut également être à la source de contaminations dans différentes régions du monde.

En savoir plus : gare à la rage !

Les règles de base en général nécessaires sont : identification (puce électronique et passeport), vaccination à jour, attestation de bonne santé établi par un vétérinaire traitant.

Pour en savoir plus, consulter :

VOUS VOYAGEZ AU SEIN DE L'UNION EUROPEENNE (UE) POUR VENIR EN FRANCE

Pour venir en France avec son animal de compagnie à partir d’un pays de l’UE : quelles règles ?

Les règles de voyage au sein de l'UE : en savoir plus.

VOUS VOYAGEZ AU SEIN DE L'UNION EUROPEENNE (UE) DEPUIS LA FRANCE

Pour voyager avec son animal de compagnie au sein de l’UE depuis la France : quelles règles ?

Les règles de voyage au sein de l'UE : en savoir plus.

VOUS VOYAGEZ DEPUIS UN PAYS TIERS (hors Union européenne) VERS LA FRANCE

Pour venir en France avec son animal de compagnie depuis un pays tiers : quelles règles ?

On parle de contrôles SPS aux frontières : en savoir.

VOUS VOYAGEZ VERS UN PAYS TIERS (hors Union européenne) DEPUIS LA FRANCE

Pour voyager avec son animal de compagnie depuis la France vers un pays tiers : chaque pays définit ses propres règles d'entrée. Il convient donc de se renseigner directement auprès de l'ambassade du pays d'arrivée sur les règles en vigueur. Dans la plupart des cas, une attestation de bonne santé de votre vétérinaire traitant puis l'établissement de documents officiels par la DDPPDirection départementale de la protection des populations (sur RDV obligatoirement : voir la note synthétique de la DDPP31) suffit.

Mais pas toujours ... Attention donc à bien anticiper !

Attention aux importations illégales

Les importations illégales venant de pays au statut sanitaire incertain font peser un risque majeur sur la santé publique et sur la santé animale, alors que notre pays a consacré des moyens importants à l’élimination de la rage du renard pour pouvoir se déclarer indemne de cette maladie. L’animal introduit frauduleusement peut être en incubation de rage entraînant alors des procédures sanitaires et administratives fastidieuses, contraignantes et onéreuses pour les personnes environnantes (la famille, les voisins, les amis) et leurs animaux de compagnie susceptibles d’avoir été en contact avec l’animal concerné (traitement antirabique vaccinal préventif des personnes, euthanasie des animaux).

En savoir plus sur la mise sous surveillance d'un animal en cas d'importation illégale.

VOUS NE POUVEZ PAS EMPORTER VOTRE ANIMAL SUR VOTRE LIEU DE VACANCES ?

Si vous ne pouvez pas emporter votre animal sur votre lieu de vacances, sachez que des pensions pour animaux existent. Assurez-vous que l’animal y sera correctement détenu. La réglementation prévoit des règles sanitaires et de protection animale pour ces établissements.

Titre de l'encadré

En France, l’abandon d’un animal domestique est assimilable à un acte de cruauté passible de 2 ans d’emprisonnement et 30 000 € d’amende (article 521-1 du code pénal).

Pendant la période estivale, prenez les précautions nécessaires pour protéger vos animaux de la chaleur excessive : ne laissez jamais votre animal, même un court instant, enfermé dans votre véhicule ou dans un environnement non tempéré, même s’il dispose de suffisamment d’eau et si le véhicule a les fenêtres entrouvertes. Un animal peut mourir très rapidement d’un «coup de chaleur».

Pour plus d'information : http://agriculture.gouv.fr/Animaux-de-compagnie